L'Agendades manifestations

    Accueil
  • Vous êtes ici :
  • L'Agenda
  • Exposition des oeuvres de Nathalie Chiron et Michel Gomez

Exposition des oeuvres de Nathalie Chiron et Michel Gomez


Coordonnées

3 Cours Gambetta
65000 TARBES

Icone Téléphone

+33 5 62 51 30 31

Icone Email

accueil@tarbes-tourisme.fr


Du 03/05/2022 Au 28/05/2022

TARBES - à l'Office de Tourisme


Nathalie Chiron

Abajouriste, créatrice de luminaires, artisan des métiers d’Art.

Depuis très jeune, Nathalie Chiron est attirée par l’art du fait main. Elle a toujours aimé créer, inventer, recycler, travailler les matières, les couleurs et jouer avec la lumière.

Son enfance passée en Afrique et quelques années en Amérique latine, en proximité avec la nature, constitue une véritable source d’inspiration.

Après avoir exercé des métiers bien différents, Nathalie Chiron se décide en 2015, à se consacrer entièrement à la création de luminaires, qui lui tenait tant à cœur. Elle se forme pour en apprendre toutes les techniques anciennes de confection (le plissé, le froné, la pagode couture, le juponné,…) qu’elle modernise dans ses créations et pour les commandes sur mesure qui lui sont confiées.

Ses créations sont visibles à l’année, dans son atelier boutique MaDeInNa, Galerie de l’Alhambra, 43 rue du Maréchal Foch à Tarbes. 

Envoyer un message


Michel Gomez

Après un passage dans le théâtre amateur, Michel Gomez se professionnalise en 1990. Il engage des stages de formation avec Carlo Boso, Jean Louis Hourdin, Agusto Boal, Eugène Durif entre autres, et revendique également son parcours d’autodidacte.

Il travaille avec de nombreux publics et affectionne particulièrement les acteurs porteurs d’handicaps d’Adapéi ou de C.A.T avec lesquels il expérimente des recherches sur le rythme et le langage du corps.

Il approfondit les techniques et la rhétorique avec le Théâtre Forum, avec des adolescents, des apprentis et des auxiliaires de vie.

Il participe comme percussionniste ou batteur dans différentes formations dans lesquelles il propose également ses textes.

Il considère que le schéma institutionnel de la culture ou des arts ne convient pas à tous les publics. 

Il pense qu’il existe d’autres alternatives d’éducation et entreprend d’autres démarches.

C’est grâce à cette passion pour le théâtre, où il considère à sa manière défendre la condition humaine, qu’il glisse dans les compositions sculpturales. Comme le directeur d’acteur cultive une relation privilégiée avec ses acteurs, comme le metteur en scène propose les postures à ses comédiens. Comme l’auteur invente ses protagonistes.

Il apprécie l’impressionnisme de Turner, l’abstraction de Moore, l’univers de Dali, l’éclectisme de Picasso et le coté enfantin de Miro à qu’il il fait un clin d’œil en adoptant Migo comme nom de sculpteur.

Il est partisan du recyclage des matériaux qu’il trouve assez aisément.

Migo souhaite être à la sculpture ce que Michel Gomez est au théâtre.

Une continuité pourrait-on dire. Pour mettre au monde des jours meilleurs. Pour être de la couleur de ceux que l’on persécute.

Envoyer un message


  • Exposition à découvrir du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

Tarifs

Entrée libre et gratuite